Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affinez votre recherche

Antifoulings et environnement : où en sommes nous ?

19/08/2019

Tests de différentes techniques d'antifouling (toxicité, efficacité, coûts, praticité) : retrouvez ici le rapport "Antifouling et Environnement, où en sommes nous ?" et la grille de synthèse des tests, permettant un choix éclairé !

 

L'Agence française pour la Biodiversité et Finistère 360° se sont engagés dès 2014 dans une étude sur les techniques d'antifouling permettant de limiter l’impact sur le milieu marin et sur la santé des plaisanciers lors de l’application.

Les essais ont portés sur plusieurs solutions alternatives : peinture avec ou sans biocide, adhésif PVC ou avec en silicone, ultra-sons, méthode mécanique (brosse, nettoyeur Haute Pression), bâche, qui ont été comparées à  des peintures classiques.

Afin d’avoir des données objectives sur ces produits, il s'agissait, pour chaque technique, d'évaluer :

  • le coût du dispositif,
  • son efficacité contre le fouling,
  • son utilisation pratique,
  • sa toxicité et son impact potentiel sur l’environnement marin (relargage de substances et tests en écotoxicologie).

Les tests ont été effectués sur des bateaux sillonnant deux aires marines protégées (le Parc naturel marin d’Iroise et l’archipel de Chausey) en lien avec le Conservatoire du littoral ainsi que deux partenaires scientifiques, LABOCEA et Université de Bretagne sud.

Conclusions

  • En dehors des procédés mécaniques sur coque nue, aucun dispositif n’est inoffensif pour la faune et la flore.
  • Le niveau de toxicité des peintures ou adhésifs antifoulings dépend du produit utilisé.
  • Les dispositifs mécaniques sont très efficaces, voire plus que les systèmes chimiques, mais demandent un peu plus d'intervention sur la coque du navire.

 

Le produit retenu par le plaisancier sera fonction du niveau de compromis que chacun voudra bien prendre en compte entre efficacité, praticité, toxicité et coût.

Pendant la durée de l'étude (2014 - 2018), les industriels et laboratoires ont continué de travailler et d’innover. Certains nouveaux produits ont attiré l'attention par leur originalité.
Ces systèmes n'ont pas été non testés dans le cadre de l’étude mais ils méritent d’être observés dans les mois qui viennent.

 

Accéder au rapport final et à la grille de comparaison des différents techniques d'antifoulings

Mots-clés associés : plaisance fouling pollution

Retour aux actualités